Giovanni Caccamo ouvre le festival « Barocco in tutti i sensi ».

Mercredi 6 septembre OPEN SESAME – Paroles de changement : Ogni beltà, Madonna

20 h 00 Cava Gonfalone – entrée autorisée à partir de 19 h 30

L’amour décliné, un hommage à la femme, à la sainte et à la femme, entre le sacré et le profane, dans un programme articulé qui aura pour invité Giovanni Caccamo. L’auteur-compositeur-interprète, considéré comme l’héritier artistique du Maestro Franco Battiato, dialoguera avec Marco Brugaletta sur le livre « Manifesto of Change. Parole aux jeunes ». Le livre, publié par Treccani, est une initiative de Giovanni Caccamo à laquelle Marco Brugaletta a également participé en rédigeant un article. L’album « Parola » a été remis au Président de la République, Sergio Mattarella, et au Pape François.

Ce concert sera suivi d’un concert de musique polyphonique interprété par l’Ensemble Extravocalia sur des musiques de Palestrina, de Victoria, Lasso, Arbeau, Donato, Verdelot, etc. La présence d’Extravocalia et de Giovanni Caccamo, qui interpréteront quelques chansons dans le cadre d’une collaboration inédite et évocatrice, sera l’occasion de réunir des genres musicaux différents, avec toutefois le fil conducteur de la musique baroque.

LE SOIR

La valeur des petites choses, le souci de l’environnement, l’acceptation du temps qui passe, de la vie, du changement, Caccamo nous invite à y réfléchir. Et puis une suite de chansons qui ont leurs racines dans l’amour révolutionnaire, passionné, inexplicable mais aussi rustre.

Il y a de la pureté dans leAlma Redemptoris Materla Vierge Marie qui représente le changement révolutionnaire « toi qui as étonné la nature en engendrant le Créateur ». écrit au XIe siècle le moine allemand Hermann de Reichenau dans le texte mis en musique par Giovanni Pierluigi da Palestrina, auteur si cher à plusieurs pontifes, appelé Musicae princepset c’est sous ce titre qu’il a été enterré dans la basilique Saint-Pierre.

Il y a aussi la référence à la belle femme qui tient la vie d’un homme dans sa main, dans la pavane de Thoinot Arbeau (Belle qui tient ma vie) et qui, à contrecœur, ne cède pas à l’amour.

« Bonjour mon cœur », écrit Orlando di Lasso, bonjour mon coeurIl s’adresse à sa bien-aimée, qu’il affuble de surnoms amoureux, qui, dans une autre pièce du même compositeur, se transforment en langage rude d’un soldat prêt à conquérir sa belle non pas avec des mots doux, mais qui, avouant son ignorance, ivre de vin, lui promet des chapons et des bécasses en guise de cadeaux.

Madrigaux, villanelles, frottole, gagliarde, villotte sont les genres musicaux à travers lesquels les auteurs décantent leur amour pour la ‘Madone’, de manière adoratrice mais aussi irrévérencieuse. La composition de Verdelot comporte également un enchantement dans l’enchantement : la partition est représentée dans un autoportrait de Marietta Robusti, la fille bien-aimée du Tintoret, peintre et musicienne à ses heures.

En fin de soirée, un dîner-dégustation de produits locaux est prévu à 21 heures : divers échantillons de produits locaux et des recettes innovantes d’inspiration baroque. Des vins et des bières de certaines des étiquettes les plus renommées de la province de Raguse complètent la dégustation.

LES PROTAGONISTES

Giovanni Caccamo est un auteur-compositeur-interprète né à Modica en 1990. Artiste aux multiples facettes, il a également fait preuve de sophistication dans l’écriture. Après avoir participé aux émissions Rai Gulp et X Factor, l’art de Giovanni Caccamo a été apprécié et mis en valeur par le Maestro Franco Battiato, dont il est considéré comme l’héritier musical. Lauréat du Festival de Sanremo 2015 parmi les nouvelles propositions, troisième place l’année suivante parmi les « grands », Caccamo a été nommé en 2017 « Ambassadeur de la jeunesse de l’Unesco ».

En 2021 est sorti « Parola », le quatrième album inédit qui peut être considéré comme un pas de plus vers une forme de communication « globale » : le projet se concentre sur l’importance des mots, le dialogue intergénérationnel entre les âmes et les voix, les sons acoustiques et l’électronique. C’est dans cet esprit que le projet réunit Willem Dafoe, Patti Smith, Jesse Paris Smith, Liliana Segre, Aleida Guevara, Michele Placido, Beppe Fiorello et un enregistrement d’archive d’Andrea Camilleri. En 2022, le projet « Parole aux jeunes » a été lancé, dans le cadre duquel des étudiants universitaires et des représentants des arts, des sciences et du sport ont participé à la collecte d’idées pour la rédaction du « Manifeste sur le changement » remis au Président de la République et au Pape.

Giovanni Caccamo est de retour de la Mostra de Venise où il a présenté en avant-première nationale le docu-film « Parola ai giovani » réalisé par Angelo Bozzolini et produit par Aut Aut, qui sera diffusé sur Sky Arte à l’automne.

L’Ensemble Extravocalia – Carla Ferrari, soprano ; Isabella Candeloro, mezzo-soprano ; Leonardo Malara, ténor ; Marzio Montebello, basse – a été fondé dans le but de diffuser la musique vocale ancienne et baroque, interprétée aussi bien a cappella qu’accompagnée d’instruments, selon une recherche philologique minutieuse. Il s’agit en particulier du répertoire madrigalesque et sacré en usage à l’époque dans les basiliques et chapelles papales. Ses membres sont en effet spécialisés dans ce répertoire ; ils sont ou ont été longtemps membres des chœurs des chapelles du Vatican et d’institutions telles que l’Institut pontifical de musique sacrée. L’Ensembe Extravocalia réunit des professionnels de différents horizons artistiques qui se succèdent de manière flexible en fonction des performances – y compris avec l’ajout d’instruments anciens – et qui se produisent habituellement en tant que solistes lors d’importants festivals de musique et d’expositions en Italie et à l’étranger.

6 septembre 2023

Lire aussi

Événements à venir

No event found!
Enjoy Barocco

GRATUIT
VOIR