LES APPAREILS ÉPHÉMÈRES POUR ACCUEILLIR LA ROYAUTÉ À LA COUR. C’EST AUSSI DU BAROQUE. L’ÉVÉNEMENT « PATRIMOINE BAROQUE » DE TROIS JOURS SE POURSUIT.

Encore du baroque en confrontation lors de la deuxième journée de l’événement « Barocco Heritage » promu par la destination touristique unique « Enjoy Barocco » pour célébrer la reconnaissance par l’Unesco des villes du baroque tardif qui font partie du GAL Terra Barocca mais aussi pour offrir, à travers des événements parallèles, des spectacles, des visites guidées et des ouvertures spéciales, la possibilité aux touristes et aux visiteurs de connaître de près les cinq communes qui font partie du groupe d’action locale.

Après les aspects littéraires (hier à Raguse lors d’une journée organisée par les professeurs Carmelo Occhipinti et Claudio Castelletti de l’université Tor Vergata et animée par Sandra Condorelli), aujourd’hui à Modica, au Palazzo della Cultura, des experts nationaux et internationaux et des universitaires débattront des aspects de l’architecture baroque en Sicile et dans la Méditerranée. Référence au transfert culturel, à la réception de modèles et de techniques utilisés sur les chantiers entre le XVIIe et le XVIIIe siècle, à l’aspect constructif des appareils éphémères aux entrées triomphales de la cour, aux contaminations baroques et néo-baroques au-delà même du contexte sicilien.

La journée, organisée par Valentina Burgassi (Politecnico di Torino, Department of Architecture and Design, Construction History Research Centre – École Pratique des Hautes Études, PSL, Paris) et modérée par Gaia Nuccio (University of Palermo), a analysé les différents points de vue, avec un regard sur la France, avec le professeur Sabine Frommel (École Pratique des Hautes Études, PSL, Paris), puis l’analyse des sources espagnoles avec Jonatan Jair López Muñoz (Universidad de Zaragoza) et enfin les zones plus locales avec le récit des maîtres et architectes qui ont travaillé à la reconstruction du Val di Noto, grâce au rapport du prof. Marco Rosario Nobile (Université de Palerme) et les interventions dans le Comté de Modica dans la seconde moitié du XVIIIe siècle avec l’intervention du professeur Armando Antista (Université de Palerme).

Les éclairages de Fulvio Lenzo (IUAV Université de Venise) sur « Le palais du roi de Sicile » et de Burgassi sur « Il palazzo del re di Sicilia » (Le palais du roi de Sicile) sont également intéressants, de même que les dispositifs scéniques, les chantiers éphémères, qui célébraient les royaux lors de leur passage dans les villes. Le professeur Saverio Sturm (Università degli Studi di Roma Tre) a parlé des contaminations du baroque et du baroque tardif, complétant ainsi le tableau qui a alimenté le débat qui a suivi. Enfin, Teresa Gualtieri (présidente de la FICLU – Fédération italienne des associations et clubs UNESCO) a adressé un message de bienvenue par liaison vidéo.

Ce dimanche est le dernier jour de « Barocco Heritage » avec le rendez-vous scientifique prévu à Scicli, au Palazzo Spadaro. Parmi les invités attendus, Christian Greco, directeur du musée égyptien de Turin.

Dans l’après-midi, des événements parallèles se dérouleront dans les municipalités du GAL Terra Barocca (Ragusa, Modica, Scicli, Santa Croce Camerina, Ispica).
À Scicli, la salle de bal du Palazzo Mormino Penna sera également inaugurée pour la première fois.

Lire aussi

Événements à venir

No event found!
Enjoy Barocco

GRATUIT
VOIR